· charolles info

CHAROLLES INFOS
Informations: Charolles, Pays Charolais, tourisme, loisirs, photos...

 

Recherche sur le site :
Dans la même rubrique :
Publié le 1er janvier 2007 par Webmestre
"TOP" de Charolles INFO
COMPAGNIE GOLMUS : le 21 Mars 2009 ? Charolles "Feux de d ?tresse" .

Article mis en ligne le 10 janvier 2009 par Webmestre  

"Feux de détresse"- p1
"Quels beaux nombrils"- p2

"Feux de détresse"

(JPG)

"Feux de détresse", dit le petit Robert, ce sont "des feux clignotants prévus pour signaler la situation d’arrêt forcé d’un véhicule".

On a une crevaison, on allume ses feux de détresse ; on a perdu le contrôle de son véhicule, on est dans le fossé, on allume ses feux de détresse ; on tombe en panne sèche sur la chaussée, on allume ses feux de détresse ; et bien d’autres malheureuses occasions, où l’on signale qu’on est un danger, qu’on est en danger, qu’on a besoin de secours.

(JPG)

Comme c’est souvent le cas à Golmus, le spectacle est mené tambour battant, avec des passages dansés. Le comique est assuré, du début à la fin. Tous les personnages sont des caricatures croquées avec sympathie. Ils sont comme parachutés en un espace clos, où ils se débattent, se remuent, se dépensent sans compter, pour s’en sortir. Car voilà, l’autre titre de la pièce pourrait être "comment s’en sortir" !


"Quels beaux nombrils"

A l’invitation de l’Amicale laïque, la Compagnie de théâtre montcelienne ’Golmus’ a fait, samedi dernier, son étape charollaise et planté ses tréteaux au gymnase de la rue Davoine.

Avec ’Quels beaux nombrils’ la troupe de comédiens a offert une super soirée théâtrale à une cinquantaine de spectateurs qui, au gré des situations interprétées, ont succombé aux rires et parfois jusqu’aux larmes. Un spectacle complet et plein de variété avec du théâtre, de la danse, de la chanson et dont la mise en scène originale, le talent allié au jeu des comédiens ont contribué à son succès. A partir du vocable ’Moi je...’ la pièce se décline comme une observation du monde et des hommes qui nous entourent mais aussi et peut être de nous-mêmes.

Ainsi la Compagnie Golmus donne le ton de la pièce et en tire toute une suite de situations théâtrales, des personnages typiques du quotidien où l’ego est roi et l’individualisme souverain. Le côté drôle, même si on en rit beaucoup, ne doit pas faire oublier que ce sont nos propres manies, nos travers et parfois nos faiblesses. Une fois encore et, avec ’ quels beaux nombrils’, la Compagnie Golmus a tendu un beau miroir au public. Tant le spectacle était savoureux qu’il aurait mérité un public plus nombreux.

(JPG)

Sur le WEB : Compagnie de theatre Golmus
Ce site à reçu 754380 visites dont 132 aujourd'hui.Maxi/24 h. : 3420 visites.  Moyenne : 227 visites/jour.
Site réalisé sous SPIP d'après le squelette Durzy - 2006 - Plan du site - Espace Auteurs