· charolles info

CHAROLLES INFOS
Informations: Charolles, Pays Charolais, tourisme, loisirs, photos...

 

Recherche sur le site :
"TOP" de Charolles INFO
Charolles

Article mis en ligne le 1er septembre 2006 par Webmestre  

Le nom de Charolles vient de « Kadrigel » ; il est formé de deux radicaux, « Kadr » qui signifie « forteresse » et « igel » qui signifie « eau ».

C’est une forteresse au milieu de l’eau. Charolles et le Charollais ont souvent changé de main. Après l’expulsion des romains, le Charollais passa sous la domination des bourguignons ; Jean, comte de Chalon, à qui ce pays appartenait, le céda à Hugues IV, Duc de Bourgogne en 1239.

Jean de Bourbon, fils de Robert de France, ayant eu le Charollais dans son apanage, le laissa à sa mort, en 1310, à Béatrix, sa fille, qui épousa Jean 1er, comte d’Armagnac, le Duc de Bourgogne, Philippe-le-Hardi, l’acheta pour 60 000 écus d’or.

Après la mort de Charles le Téméraire, Louis XI s’en empara. Mais, après le traité de Senlis en 1493, Charles VIII le rendit à Philippe, Archiduc d’Autriche, fils de Marie de Bourgogne, à la charge de le tenir en fief de la couronne de France. Charles-Quint le céda à Philippe II, roi d’Espagne, qui le donna en 1558 à la fille aînée, Isabelle, épouse de l’Archiduc Albert d’Autriche.

En 1633, le Charollais retourna au roi d’Espagne Philippe IV. La couronne de France, qui en avait repris les droits royaux depuis Henri II, le confisqua en 1674, puis le rendit en 1679. Saisi de nouveau le 28 mars 1684 par arrêt du parlement au profit du prince de Condé, il revint définitivement au domaine royal par suite d’un échange fait en 1771, entre Louis XV et Mademoiselle de Sens.

Le plus célèbre de ses maîtres, dont quelques-uns prirent le titre de comte du Charollais, fut le fils de Charles-le-Bon, Duc de Bourgogne, qui s’illustra sous le nom de Charles le Téméraire. Charolles et le Charollais tout entièrement ont souffert des démêlés sanglants entre les Armagnacs et les Bourguignons, entre les catholiques et les protestants, et ce malheureux pays fut encore horriblement décimé à plusieurs reprises par la famine et la peste.

Un texte ancien évoque un tremblement de terre au XVè siècle, l’apparition d’une comète en 1471, une pluie de sang en 1478 et un certain matin, le lever de trois soleils.

Le JSL 19.07.2005.

Ce site à reçu 759811 visites dont 226 aujourd'hui.Maxi/24 h. : 3420 visites.  Moyenne : 211 visites/jour.
Site réalisé sous SPIP d'après le squelette Durzy - 2006 - Plan du site - Espace Auteurs